16/05/2008

Le temps des cerises


Quand nous chanterons le temps des cerises
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Mais il est bien court le temps des cerises
Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d'oreilles
Cerises d'amour aux robes pareilles
Tombant sous la feuille en gouttes de sang
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu'on cueille en rêvant

Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d'amour
Evitez les belles
Moi qui ne crains pas les peines cruelles
Je ne vivrai pas sans souffrir un jour
Quand vous en serez au temps des cerises
Vous aurez aussi des peines d'amour

J'aimerai toujours le temps des cerises
C'est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte
Et Dame Fortune, en m'étant offerte
Ne saura jamais calmer ma douleur
J'aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au cœur

[Suit un couplet supplémentaire, écrit par Francis Lemarque, qu'il chanta en 1990 sur scène avec Léo Ferré, pour fêter les 70 ans du Parti Communiste]

«Lorsque coulera le sang des cerises,
Les chansons d'hier, les mots de demain
Deviendront tempête.
Les voltes d'amour toujours se répètent,
Changeront un jour ce monde inhumain.
Lorsque coulera le sang des cerises,
Jamais plus la vie ne tendra la main.»


When we sing the time of cherries And merry nightingale and blackbird mocker Will be all celebrates the beautiful ones will have the madness at the head And the in love ones with the sun in the heart When we sing the time of the Sifflera cherries well better the blackbird mocker But it is quite short the time of cherries Where one from there two will gather oneself by dreaming Of hanging of Cerises ears of love with the similar dresses Falling under the sheet in drops from blood But it is quite short the time of the Pendants cherries of coral that one picking by dreaming When you are in the the time of cherries If you are afraid of the unhappy love affairs Evitez beautiful Ego which do not fear not the cruel sorrows I will not live without suffering one day When you is in the the time of cherries You have as sorrows of love I always like the time of cherries It is EC time as I keep in the heart an open wound And Rams Fortune, while me being offered will not be able to never calm my pain I will always like the time of cherries And the memory which I keep in the heart [ Follows an additional verse, written by Francis Lemarque, which it sang in 1990 on scene with Léo Ferré, to celebrate the 70 years of the Communist Party ] "When the blood of cherries runs, the songs of yesterday, them The voltes of love always are repeated, Changeront one day this world inhuman. When the blood of cherries runs, Jamais more the life will not tighten the hand."

19 commentaires:

Marie-Noyale a dit…

Une tres belle chanson pour accompagner de belles photos:
quelle difference avec Avignon qui en est deja aux cerises bien mures!!
Tu as deja mis le texte,olivier va etre au chomage!!

Olivier a dit…

te voila l'âme poétique, c'est superbe (je ne connaissais pas ce couplet supplémentaire). bon weekend

Marguerite-Marie a dit…

superbe montage photo et chanson...c'est une bien belle chanson de la commune.

claude a dit…

En voilà une belle chanson pour de jolies fleurs de cerisier. C'est chez toi ?
Fâché bergson ? T'es pas venu voir mes petits zosiaux ! Et en plus je parle de toi. Zut alors !

delphinium a dit…

je n'ai pas le temps d'écouter la chanson jusqu'au bout mais le début me remplit déjà de mélancolie. Je te souhaite un très bon WE et sois sage pendant mon absence. :-) Bises

alice a dit…

C'est une chanson qui me donne toujours envie de pleurer. C'est malin tiens!

M.Benaut a dit…

Je pleurerai, aussi, si les vaches et les grenouilles décident de manger vos cerises d'abord. Musique, très gentille aussi, merci.

Nattes du lit du Rhône a dit…

c'est vrai qu'il y a un sacré décalage avec nos cerises du midi. Mais tes fleurs sont magnifiques et la chanson bien émouvante...

Pour la dédicace de michel drucker, désolée ça ne va pas être possible, je serai refoulée hors de la place comme les autres quidams... je ne suis pas encore la vedette avignonnaise comme mireille mathieu (dommage ????)

Marie a dit…

Wow, superbe post, Bergson, tu t'es surpassé. On ne te connaissait pas une telle âme de poète (révolutionnaire de surcroît) !

Je t'ai répondu....

claude a dit…

Je t'ai répondu sur mon blog concernant ma dernière mosaïque.
Quand au nid de ma petite Roitelette, enlève des lunettes noires et regarde bien une des photos, elle fait son nid de brindilles et de mousse dans la petite birdhouse en bois des îles.

claude a dit…

Encore moi ! As tu été chez Cris (raindrop) sur son blog Portugais. YIl y a des vidéos marrantes.

claude a dit…

Dans mon jardin tu y viens quand tu veux. Dans le bar il y a du scotch et de quoi faire un ti-punch !

Kris McCracken a dit…

Lovely series, it looks like a nice time of year.

raindrop a dit…

Elle est un peu mélancolique cette chanson. Mais bien jolie quand même.

Deslilas a dit…

Le couplet additionnel Lemarque-Ferré ne dépare pas la chanson originale.
Vive les cerises !

ALAIN a dit…

Une jolie chanson écrite par Jean-Baptiste Clément qui rappelle la Commune de Paris. Celle-ci n'a pas duré plus longtemps que le temps des cerises, deux à trois mois, à peine.

• Eliane • a dit…

Mon fruit préféré et une très jolie chanson.

lyliane a dit…

Je savais que c'était une chanson révolutionnaire et je sais que la cerise est le fruit de prédilection de Peter, le tien aussi peut être?. Bravo pour ton année de blog et tes supers commentaires qui me donnent le sourire tous les jours, et surtout reste français, c'est notre langue...

Cergie a dit…

Lorsque j'ai débuté ds le blogging, un "ancien" m'avait surnommée "le merle moqueur". J'étais insouciante et très rieuse à l'époque (c'était d'ailleurs le temps des cerises)
Qui est l'hymne de la fête de l'huma en effet.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...