02/09/2007

Dis, quand reviendras-tu ? #3









Dis, quand reviendras-tu ?
Paroles et Musique: Barbara

Voilà combien de jours, voilà combien de nuits,
Voilà combien de temps que tu es reparti,
Tu m'as dit cette fois, c'est le dernier voyage,
Pour nos cœurs déchirés, c'est le dernier naufrage,
Au printemps, tu verras, je serai de retour,
Le printemps, c'est joli pour se parler d'amour,
Nous irons voir ensemble les jardins refleuris,
Et déambulerons dans les rues de Paris,

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus,


Le printemps s'est enfui depuis longtemps déjà,
Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois,
A voir Paris si beau dans cette fin d'automne,
Soudain je m'alanguis, je rêve, je frissonne,
Je tangue, je chavire, et comme la rengaine,
Je vais, je viens, je vire, je me tourne, je me traîne,
Ton image me hante, je te parle tout bas,
Et j'ai le mal d'amour, et j'ai le mal de toi,


Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus,


J'ai beau t'aimer encore, j'ai beau t'aimer toujours,
J'ai beau n'aimer que toi, j'ai beau t'aimer d'amour,
Si tu ne comprends pas qu'il te faut revenir,
Je ferai de nous deux mes plus beaux souvenirs,
Je reprendrai la route, le monde m'émerveille,
J'irai me réchauffer à un autre soleil,
Je ne suis pas de celles qui meurent de chagrin,
Je n'ai pas la vertu des femmes de marins,


Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus...

Here are how much days, here are how much nights,
Here is how long that you set out again,
You said to me this time, it is the last voyage,
For our torn hearts, it is the last shipwreck,
In spring, you will see, I will be back,
Spring, it is pretty to speak itself about love,
We will see the gardens refleuris together,
And will saunter in the streets of Paris,

Say, when you return,
Say, at least know it you,
That all the time which passes,
Hardly catches up with itself,
That all the time lost,
Does not catch up with itself any more,


Spring fled for a long time already,
Crack the died sheets, burn the wood fires,
To see so beautiful Paris in this end of autumn,
Suddenly I faint, I dream, I shiver,
I pitch, I capsize, and like the rengaine,
I go, I come, I transfer, I turn myself, I trail myself,
Your image haunts me, I speak to you low,
And I have the evil of love, and I have the evil of you,


Say, when you return,
Say, at least know it you,
That all the time which passes,
Hardly catches up with itself,
That all the time lost,
Does not catch up with itself any more,


I still love you in vain, I always love you in vain,
I love only you in vain, I love you in vain love,
If you do not understand that it is necessary you to return,
I will make us two my more beautiful memories,
I will take again the road, the world fills with wonder me,
I will be heated with another sun,
I am not those which die of sorrow,
I do not have the virtue of the women of sailors,


Say, when you return,
Say, at least know it you,
That all the time which passes,
Hardly catches up with itself,
That all the time lost,
Does not catch up with itself any more…


7 commentaires:

Steve Buser a dit…

Beautiful poem

Steve Buser a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
oldmanlincoln a dit…

The piece is well-written and I llike the photograph.

I hope you get to see my bird today.

Chris a dit…

Very nice photo (I LOVE dogs!), and your poem is beautiful.

I will be in Honfleur, FR two weeks from today. . .I am very excited to see a different part of the country.

claude a dit…

Très belle chanson de Barbara, mais t'es sur qu'il attend sa belle le gars ? Par contre j'adore le chien !

Olivier a dit…

Une belle photo de situation pour l'une de nos plus belles chansons.

Pour repondre à ta question de petit jeune sur le DP, Amedée est l'ours en Peluche de ma petite niece, et je le promene partout dans mes voyages et dans certain de mes delires, et plusieurs fois j'ai fait appel à lui dans mon DP (Voir : Les Posts avec Amedée )

Brigitte a dit…

Tiens ! un chien !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...